LabEx Hastec – Mise au concours de contrats de recherche – Année universitaire 2015-2016

Quatre contrats doctoraux (3 ans)
Sept contrats de recherche post-doctorale (1 an)

labex hastec1

 

Contrat post doc HASTEC fiche renseignements 2015

Contrat doc HASTEC fiche renseignements 2015

Le Laboratoire européen d’histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances (HASTEC) propose pour l’année universitaire 2015-2016 quatre contrats doctoraux (3 ans) et sept contrats de recherche post-doctorale (1 an) à de jeunes chercheurs inscrivant leur enquête dans les champs du LabEx.
Le projet scientifique du LabEx HASTEC est de comprendre, dans leur historicité et à travers les liaisons mouvantes que ces trois termes entretiennent entre eux, sur la longue durée, l’entrelacs des savoirs, des techniques et des croyances, par quoi se modèlent et se reconfigurent les sociétés humaines, les corps politiques, mais aussi le patrimoine mental (intellectuel, spirituel, religieux, philosophique, scientifique) et la capacité pratique de l’humanité.

L’unité du projet se déploie en sept « programmes collaboratifs » décrivant par leurs multiples connexions le périmètre du LabEx (http://www.hesam.eu/labexhastec/presentation-du-labex-hastec/ )

  1. « Compétences et savoirs » ;
  2. « Savoirs scientifiques, savoirs religieux, savoirs sociaux » ;
  3. « Techniques du (faire) croire »
  4. « Techniques intellectuelles et spirituelles » ;
  5. « Commentaire (COMMENT-R) » ;
  6. « Mondes savants » ;
  7. « Cultures savantes numériques ».

Le projet s’appuie parallèlement sur les programmes inscrits dans les projets quadriennaux ou quinquennaux propres aux divers partenaires, et qui relèvent de ce périmètre thématique large et fortement pluridisciplinaire. Il se définit selon un arc chronologique, disciplinaire et méthodologique très vaste, qui joint l’étude de la plus haute Antiquité (mésopotamienne, proche-orientale, méditerranéenne) à celle du monde contemporain et de ses marges futures, qui associe aussi les disciplines de l’histoire et de l’érudition (philologie et archéologie des mondes anciens et médiévaux, histoire des textes, des religions, de la pensée, de la philosophie), l’histoire des sciences et des techniques (selon la pluralité des acceptions du mot), les méthodes et questionnements des sciences sociales mais aussi les techniques de management économique et social.

Ces divers champs thématiques se croisent dans les programmes collaboratifs.

La programmation scientifique du LabEx est ainsi construite sur quatre niveaux :

  • celui des équipes-partenaires et de leurs projets quadriennaux ou quinquennaux s’inscrivant thématiquement dans le périmètre du LabEx et ouverts aux collaborations de recherche au sein de celui-ci ;
  • celui des sept « programmes collaboratifs » qui sont le cœur actif d’HASTEC ;
  • celui de la construction de modèles (morphologie des supports et types d’inscription des savoirs, destechniques et des croyances) ;
  • un dernier niveau concerne l’impact des nouvelles technologies sur la production nouvelle du savoiret sur les modalités de sa diffusion et de sa communication.

Les candidats définiront leurs projets par rapport à l’un des champs thématiques d’HASTEC : ils sont fortement invités à se reporter au site Web (http://www.hesam.eu/labexhastec/category/operations‐ scientifiques/) pour prendre connaissance des opérations scientifiques engagées par le LabEx, et aux sites des diverses Unités de recherche mentionnées ci-après.

Pour les contrats doctoraux, les candidats déterminent leur sujet de thèse en accord avec un directeur de thèse obligatoirement membre du LabEx. L’École doctorale d’inscription est celle dont dépend le directeur de thèse : elle se situe obligatoirement dans le périmètre des partenaires du LabEx1.

Le directeur de l’ED concernée devra viser préalablement la fiche synthétique de candidature.

Pour les contrats de recherche post-doctorale, les candidats déterminent leur projet en accord avec un chercheur ou un enseignant-chercheur qui sera le «correspondant scientifique» responsable de la demande, obligatoirement membre du LabEx, et avec le directeur de l’Unité de recherche concernée, lequel produira une lettre d’accueil versée au dossier de candidature. Le chercheur post-doc. a vocation à participer aux opérations scientifiques du ou des programmes collaboratifs dans lesquels s’inscrit son thème de recherche, ainsi qu’aux actions de l’Unité dans laquelle il sera affecté. Une fiche de poste précisant les obligations du post-doc. est jointe en Annexe au présent Appel d’offres.

La liste des membres du LabEx susceptibles de diriger des thèses et/ou d’être «correspondants scientifiques » est publiée sur le site du LabEx (http://www.hesam.eu/labexhastec/partenaires/).

Pour toute demande d’information complémentaire sur le programme scientifique du LabEx, écrire à :
M. Philippe Hoffmann (EPHE, responsable scientifique du LabEx) : Philippe.Hoffmann@ephe.sorbonne.fr
M. Jérôme Billaud (responsable administratif, Service de la Recherche de l’EPHE) : recherche@ephe.sorbonne.fr M. Sylvain Pilon (Chargé d’appui à la coordination du LabEx) : coordinateur.hastec@ephe.sorbonne.fr

LISTE DES PARTENAIRES DU LABEX HASTEC

Laboratoire(s)/Etablissement(s)

Numéro(s) d’unité

Tutelle(s)

LEM Laboratoire d’Études sur les Monothéismes

UMR 8584

EPHE – CNRS – Université Paris-Sorbonne (Paris 4) – Université de Saint- Étienne

SAPRAT Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle

EA 4116

EPHE

POCLAC Proche-Orient – Caucase. Langues, archéologie, cultures

UMR 7192

EPHE – Collège de France – CNRS

GSRL Groupe “Sociétés, religions, laïcités”

UMR 8582

EPHE – CNRS

AOROC Archéologies d’Orient et d’Occident et Textes anciens

UMR 8546

ENS – CNRS – EPHE

ANHIMA Anthropologie et Histoire des mondes antiques

UMR 8210

EPHE – Université Paris I Panthéon – Sorbonne – EHESS – Université Paris 7 – CNRS

CAK Centre Alexandre Koyré

UMR 8560

CNRS – EHESS – Museum national d’histoire naturelle

Césor Centre d’études de sciences sociales du religieux

UMR 8216

CNRS – EHESS

CRH Centre de recherches historiques

UMR 8558

CNRS – EHESS

Centre Georg Simmel

UMR 8131

CNRS – EHESS

LAMOP Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris

UMR 8589

CNRS – Université Paris I Panthéon – Sorbonne

IHMC Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine

UMR 8066

CNRS – Université Paris I Panthéon-Sorbonne – ENS

IMAf Institut des mondes africains

UMR 8171

CNRS – U. Paris I Panthéon – Sorbonne – EPHE – Université de Provence

CJM Centre Jean Mabillon

EA 3624

École nationale des chartes

CRF Centre de recherche sur la formation

EA 1410

CNAM

HT2S Histoire des techno-sciences en société

EA 3716

CNAM

CNAM Musée des techniques

CNAM

DICEN Dispositif d’information et de communication à l’ère du numérique

EA 4420

CNAM

ESCP – Europe

Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris

Centre Jean Pépin

UMR 8230

CNRS-École normale supérieure

IRHT INstitetde recherche et d’histoire des textes

UPR 841

CNRS

Archives Nationales

Ministère de la Culture

EPCS Campus Condorcet

Établissement public de coopération scientifique

1 Écoles doctorales qualifiées : ED 472 de l’EPHE et de l’École nationale des Chartes, ED 286 de l’EHESS, ED d’histoire (ED 113) de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, ED 546 Abbé Grégoire du CNAM, et École doctorale de management Panthéon-Sorbonne (EDMPS : Paris I Panthéon-Sorbonne et ESCP-Europe).

CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE (Les dossiers incomplets ne seront pas examinés)

1°) CANDIDATURE A UN CONTRAT DOCTORAL (4 contrats proposés)
A. Conditions d’éligibilité du doctorant: les candidats doivent justifier d’un master 2 ou équivalent à la date et aux conditions définies par le règlement de l’École doctorale d’inscription (v. les sites Web des ED), et prévoir de s’inscrire en première année de doctorat à l’occasion de la rentrée universitaire 2015-2016 ; nous précisons à l’intention des candidats titulaires d’un poste d’enseignement que les contrats ne sont attribués que dans le cadre d’une mise en disponibilité, et non d’un détachement.

B. Compositiondudossierdecandidature(unseulfichierauformat.pdf),rédigéenfrançais:

  • –  Fiche de renseignements synthétique (formulaire à télécharger) ;
  • –  Lettre de candidature et de motivation ;
  • –  Curriculum vitae détaillé ;
  • –  Lettre de présentation du futur directeur de thèse ;
  • –  Lettre du directeur de l’Unité (ou du partenaire) accueillant le doctorant (NB : le directeur de l’Écoledoctorale concernée apposera son visa sur la Fiche de renseignements synthétique) ;
  • –  Projet de thèse (12 500 signes, espaces compris, au maximum) ;
  • –  Attestation authentifiée (et scannée) de diplôme de master 2 (ou équivalent), précisant obligatoirementla note et/ou la mention obtenue (si le master a été soutenu à la date de dépôt du dossier).

C. Dépôt du dossier de candidature :

Le dossier doit être envoyé sous forme électronique au format .pdf (un seul fichier portant le nom du candidat) avant le mardi 5 mai 2015 (9 heures), au Service de la Recherche de l’École pratique des hautes études (coordinateur.hastec@ephe.sorbonne.fr). Le résultat de la sélection (sur la base d’une admissibilité sur dossier et d’une audition) sera annoncé au début du mois de juillet 2015.

La rémunération mensuelle brute est de 1684, 93 €uros (hors charge d’enseignement) Date de début du contrat : 1er septembre ou 1er octobre 2015

2°) CANDIDATURE A UN CONTRAT DE RECHERCHE POST-DOCTORALE (7 contrats proposés)

A. Conditions d’éligibilité du post-doctorant : sont éligibles les candidats ayant obtenu leur

doctorat en France ou à l’étranger depuis moins de 5 ans à la date de rédaction du contrat ;

B. Compositiondudossierdecandidature(unseulfichierauformat.pdf):

  • –  Fiche de renseignements synthétique (formulaire à télécharger) ;
  • –  Lettre de candidature et de motivation ;
  • –  Curriculum vitae détaillé et liste des publications (10 pages au maximum) ;
  • –  Projet de recherche (12 500 signes, espaces compris, au maximum) ;
  • –  Lettre du « correspondant scientifique » responsable de la demande ;
  • –  Lettre du directeur de l’Unité (ou du partenaire) accueillant le post-doctorant (il est demandé que cetteUnité de recherche soit différente de celle au sein de laquelle a été préparée la thèse de doctorat) ;
  • –  Rapport de soutenance de thèse (s’il existe) ;
  • –  Copie (scannée) du diplôme de doctorat ;
  • –  Lettres de recommandation de personnalités qualifiées (une au moins, deux au plus).

C. Unepublicationsignificative:articlepubliésousformeimprimée,ouenéditionélectronique, ou bien admis par un Comité de lecture (fournir la lettre d’acceptation) sous format pdf.

D. Dépôt du dossier de candidature:
Le dossier (un seul fichier portant le nom du candidat au format .pdf), et la publication significative (aussi au format pdf.) doivent être envoyés avant le mardi 31 mars 2015 (à 9 heures du matin), au Service de la Recherche de l’EPHE (coordinateur.hastec@ephe.sorbonne.fr). Le résultat de la sélection (sur la base d’une admissibilité sur dossier et d’une audition) sera annoncé au début du mois de juillet 2015.

La rémunération mensuelle brute est de 3065 €uros. Date de début du contrat : 1er octobre 2015

Contacts :

M. Sylvain Pilon, LabEx HASTEC : coordinateur.hastec@ephe.sorbonne.fr
M. Jérôme Billaud, Service de la recherche de l’École pratique des hautes études : recherche@ephe.sorbonne.fr

ANNEXE

FICHE DE POSTE DES CHERCHEURS POST-DOCTORANTS DU LABEX HASTEC

Il sera demandé aux chercheurs post-doctorants de satisfaire aux obligations suivantes :

– Présence dans le Laboratoire d’accueil et participation normale à la vie du Laboratoire (séminaires, conférences …), en relation avec le correspondant scientifique, et en accord avec le directeur du Laboratoire ;

– Participation au printemps 2016 à une journée de présentation des résultats de la recherche et d’échange entre tous les chercheurs contractuels du LabEx (avec leurs correspondants scientifiques) ;

– Un engagement significatif (intervention, co-organisation de journée d’étude, activité éditoriale, suivi d’un séminaire, carnet de recherche, conception de ressources électroniques, de bases de données etc.) dans l’une des opérations scientifiques du LabEx ;

– Une publication (parue, acceptée ou soumise pour publication [en ce dernier cas avec statut de Working Paper]) correspondant au projet de post-doc. et portant obligatoirement la mention du LabEx dans la signature ;

– Un rapport final d’activité et de recherche, décrivant les activités de l’année et correspondant au projet soumis lors du concours, pouvant résumer ou reprendre la publication mentionnée ci- dessus (ou intégrer des éléments de documentation) et mis en ligne sur le site du LabEx (avec éventuellement un statut de Working Paper) ;

– Engagement à respecter les règles de la « Charte européenne des chercheurs » ( http://ec.europa.eu/euraxess/index.cfm/rights/europeanCharter) ».

Share This: