Stefania Capone

IMG_1417

Anthropologue

Directrice de recherche (DR2) au CNRS

Habilitée à diriger des recherches (HDR)

stefania_capone@yahoo.com

Parcours de recherche

Stefania Capone mène depuis 1983 des recherches ethnographiques au Brésil, où elle a résidé pendant plus de 10 ans. Elle a étudié de façon intensive les religions afro-américaines, d’abord au Brésil, puis à Cuba et aux Etats-Unis. Après l’obtention en 1991 d’un Mestrado en anthropologie sociale au Museu Nacional (UFRJ) de Rio de Janeiro, elle a soutenu en 1997 une thèse de doctorat en ethnologie à l’Université de Paris X-Nanterre. En 2000, elle a intégré le CNRS et, en 2006, est devenue Directrice de recherche. De janvier 2009 à juillet 2010, elle a été Visiting Scholar à la New York University (NYU).

Dans son premier ouvrage La quête de l’Afrique dans le candomblé : pouvoir et tradition au Brésil (Paris, Karthala, 1999 ; Édition brésilienne, Pallas/Contracapa, 2004 ; Édition américaine, Duke University Press, 2010), elle a analysé les processus de construction de la « tradition africaine » dans le candomblé brésilien. L’approche du champ religieux afro-brésilien en tant que continuum l’a amenée à étudier les processus de « réafricanisation » et de reconstruction d’une mémoire africaine, qui éclairent, sous un nouveau jour, l’institution d’une culture africaine « authentique », valorisée et épurée par le travail des anthropologues.

Dans une visée comparatiste, elle s’intéresse à la transnationalisation des religions afro-américaines et à leur relocalisation. Dans son second livre Les Yoruba du Nouveau Monde : religion, ethnicité et nationalisme noir aux Etats-Unis (Paris, Karthala, 2005 ; Édition brésilienne, Pallas, 2011), elle a analysé l’ethnicisation des identités religieuses, ainsi que les liens entre mémoire, territoire et identité ethnique, dans la diffusion des religions afro-cubaines aux Etats-Unis.

Thèmes de recherches

Ses thèmes de recherche incluent l’exploration de nouvelles formes de culte issues de la transnationalisation des religions afro-américaines et l’analyse des mécanismes permettant la création d’un espace social transnational, reliant la Terre-mère africaine à la diaspora. Il s’agira d’analyser comment, dans les processus de transnationalisation ou, selon les contextes, de « diasporisation », les rituels afro-américains sont resignifiés par rapport à une conscience panafricaine englobant l’ensemble des pratiques religieuses d’origine africaine. Cet espace « panafricain » est balisé par des lieux de mémoire qui sont aussi au centre des stratégies de patrimonialisation de la « religion des orisha ».

Selection publications récentes (2010-2015)

 Ouvrages

Modupé, meu amigo (avec Leonardo Carneiro), Rio de Janeiro: Pallas, 2015 (sous presse).

 Os Yoruba do Novo Mundo. Religião, etnicidade e nacionalismo negro nos Estados Unidos, Rio de Janeiro: Pallas, 2011, 364p.

Searching for Africa in Brazil. Power and tradition in Candomblé, Durham [NC]: Duke University Press,

Direction d’ouvrages collectifs

« Culture afro-brésilienne et dynamiques patrimoniales », Les Carnets du Lahic, EHESS, Capone, S. et Morais, M. R. de (éds.), 2015 (sous presse).

 Religions transnationales des Suds : Afrique, Europe, Amériques, Argyriadis, K., Capone, S., de la Torre, R., et Mary, A. (éds.), Louvain : Academia/ CIESAS/IRD, 2012, 255p.

En sentido contrario. Transnacionalización de religiones africanas y latinoamericanas, Argyriadis, K., Capone, S., de la Torre, R., et Mary, A. (éds.), México : CIESAS/Academia/IRD, 2012, 282p.

La religion des orisha : un champ social transnational en pleine recomposition, Argyriadis, K. et Capone, S. (éds), Paris : Hermann Editions, 2011, 345p.

 « Migrations et transformations des paysages religieux », Autrepart. Revue de sciences sociales au Sud – Numéro thématique, 2010, n°56 / Capone, Stefania et Bava, Sophie (éds.), 271 p.

Chapitres d’ouvrages collectifs

« Reafricanisation in Afro-Brazilian Religions. Rethinking Religious Syncretism », in Engler, S. et Schimdt, B. (éds.), The Brill Handbook of Contemporary Religions in Brazil, Leiden: Brill, 2015 (sous presse).

 « Les babalawo en quête d’une Afrique ‘universelle’ ou le syncrétisme revisité », in Chanson, Ph., Droz, Y., Gez, Y. et Soares, E. (éds.), Mobilité religieuse : Retours croisés des Afriques aux Amériques, Paris : Karthala, 2014, pp. 95-114.

« Les trans-logiques d’une globalisation religieuse à l’envers » (avec André Mary), in Argyriadis, K., Capone, S., de la Torre, R., et Mary, A. (éds.), Religions transnationales des Suds : Afrique, Europe, Amériques, Louvain : Academia /CIESAS/IRD, 2012, pp. 27-45.  « Ifá reconquiert le monde ou les défis d’une ‘nation yoruba imaginée’ » (avec Alejandro Frigerio), in Argyriadis, K., Capone, S., de la Torre, R., et Mary, A. (éds.), Religions transnationales des Suds : Afrique, Europe, Amériques, Louvain : Academia /CIESAS/IRD, 2012, pp. 171-191.

« ‘Healing the community’ : éthique et ancestralité dans la religion des orisha aux Etats-Unis », in Raulin, A. et Rogers, S. C. (éds.), Parallaxes transatlantiques : pour une anthropologie réciproque, Paris : CNRS Editions, 2012, pp. 181-203.

« Le pai-de-santo et le babalawo. Interaction religieuse, malentendus et réarrangements rituels au sein de la religion des orisha », in Argyriadis, K. et Capone, S. (éds.), La religion des orisha : un champ social transnational en pleine recomposition, Paris : Hermann Editions, 2011, pp. 51-95.

« Adaptations et réappropriations dans la religion des orisha. La relocalisation des religions afro-américaines en question » (avec Kali Argyriadis), in Argyriadis, K. et Capone, S. (éds.), La religion des orisha : un champ social transnational en pleine recomposition, Paris, Hermann Editions, 2011 pp. 9-44.

« Divine children: the ibejis and the erês in Brazilian Candomblé », in Peek, Philip (éd.), Twins in African Cultures and the Diaspora: Double Trouble or Twice Blessed, Bloomington: Indiana University Press, 2011, pp. 290-305.

« Roger Bastide or the ‘darknesses of alterity’», in Parkin, R. et Sales, A. de, (éds), Out of the study and into the field: ethnographic theory and practice in French anthropology, New York, Oxford: Berghahn books, 2010, pp. 171-196.

 Articles dans des revues avec comité de lecture

« Connexions diasporiques. Réseaux artistiques et construction d’un patrimoine culturel ‘afro’ », Les Carnets du Lahic, dossier « Culture afro-brésilienne et dynamiques patrimoniales », Capone, S. et Morais, M. R. de (éds.), EHESS, Paris, 2015 (sous presse).

« Dialoghi transatlantici : Roger Bastide e les religioni afro-americane », Civilità e Religioni, n° 1, Rome (Italie), 2014, pp. 63-94.

« The making of an ethnographic object ». Review of Stephan Palmié, The Cooking of History. How Not to Study Afro-Cuban Religion, Chicago, Chicago, The University of Chicago Press, 2013, The Journal of African History, Rutgers University, Vol. 55, N° 2, 2014, pp. 273-275.

« Do we need über-terms for ‘cultural mixture’? », Current Anthropology, Vol. 54, No. 4, 2013, pp. 474-475.

« Le candomblé brésilien », Religions & Histoire, Hors-série n°10, Vodou. D’Afrique en Amérique, Dijon, Editions Faton, 2013, pp. 66-71.

« La religion des orisha ou les réseaux transnationaux des religions afro-américaines », (avec Kali Argyriadis), Religions & Histoire, Hors-série n°10, Vodou. D’Afrique en Amérique, Dijon, Editions Faton, 2013, pp. 78-79.

« O pai-de-santo e o babalaô. Interação religiosa e rearranjos rituais na religião dos orishas », Revista Pós Ciências Sociais (Maranhão, Brésil) n° 16, Dossier « Religiões afro-americanas », 2012, pp. 107-128.

« How to be black in Brazil or the paradox of raciological antiracist struggles », Review of Patricia de Santana Pinho. 2010. Mama Africa: Reinventing Blackness in Bahia. Translated by Elena Langdon. Durham, NC: Duke University Press, A Contracorriente, A Journal in Social History and Literature in Latin America, North Carolina State University, Vol. 8, No. 3, 2011, pp. 402-409.

« Religions ‘en migration’ : de l’étude des migrations internationales à l’approche transnationale », Autrepart 56, 2010, pp. 235-259.

Contributions à des projets multimédia

Bibliographie critique « African American Religions », projet Oxford Bibliographies Online (OBO), Oxford University Press, New York (Etats-Unis), 2011. Updated en 2015.

 

 

 

 

 

Share This: