Cecilia Calheiros 

 

Cecilia.calhe@gmail.com

Formations / Titres universitaires ou institutionnels

2011- Doctorat de sociologie. CeSor-EHESS sous la co-direction de Nathalie Luca (CeSor EHESS) et d’Anne-Sophie Lamine (Université de Strasbourg).

2010-2011 Master 2 Recherche Science des religions et société sous la direction d’Emma Aubin-Boltanski (Mention très bien). EHESS.

2010 : Master 2 Organisation et Développement spécialité Diagnostic et Intervention en Entreprise. Université de Rouen.

2007 : Licence Sociologie mention Sciences Humaines Sciences Sociales. Université de Rouen.

Titre de la thèse : « Humanité augmentée et transhumanisme : la quête d’immortalité par les techno-sciences ou comment l’utopie se pratique ».

Nom directeur/directrice : Nathalie Luca ; Anne-Sophie Lamine

Discipline / Formation doctorale : Sociologie

Résumé de la thèse

Mes recherches portent sur le transhumanisme en tant que « croyance forte dans le pouvoir transformateur et salvateur des sciences et techniques » (Hauskeller, 2012). Chambre d’écho des espérances de nos sociétés, ce courant de pensée érige les sciences et techniques en outil politique de reconfiguration du monde et de l’humain. L’hybridité caractéristique du transhumanisme -entre projet politique et attentes eschatologiques- permet d’analyser les phénomènes de religiosité (au sens simmelien du terme) que les nouvelles technologies génèrent. A partir des imaginaires et des modes d’engagement des acteurs dans le transhumanisme, il s’agit de comprendre comment chaque acteur pratique son utopie. Les différents modes d’existences transhumanistes typologisés permettent ainsi de mettre au jour les espoirs que drainent les sciences et techniques. A l’intersection de la sociologie du croire (et du religieux) et des sciences, techniques et sociétés, ce travail de recherche propose de réinterroger les frontières entre savoirs et croyances, entre science et spiritualité.

Thèmes de recherche/Mots-clefs : Transhumanisme. Posthumanisme. Body-hacking. Interface humain-machine. Sociologie du croire et du religieux. Sociologie des sciences et techniques. Utopies pratiquées. Eschatologies.

Communications et interventions (séminaires, congrès, colloque, journées d’études…)

Colloques et conférences

Juillet 2016 : Faire pour comprendre ? Quelle(s) approche(s) pour l’étude du « make » et du « hack »  ? Congrès de l’AISLF-Montréal. GT15 : Analyse qualitative interdisciplinaire Avec Camille Bosqué (Université de Rennes), Matei Gheorghiu (Université Paris Dauphine) et Célya Gruson-Daniel (Université de Montréal-Université technique de Compiègne).

Avril 2016 : « Cyberespace et transhumanisme : le cerveau comme nouvelle frontière au prisme des attentes techno-eschatologiques ». Journée d’études « Le contemporain, cette « singulière relation avec son propre temps » organisée par Guillaume Carnino, Costech, Université technique de Compiègne.  

« Cyborg et féminité. L’idéalisation de la femme au sein du transhumanisme : du corps augmenté au corps prostitué ».

Colloque « Corps meurtris, beaux, subversifs : réflexions transdisciplinaires sur les modifications corporelles ». Organisé par l’UMR7367 Dynamiques Européennes, Université de Strasbourg.

Mai 2015 : « Penser l’homme augmenté à travers l’intelligence artificielle : le rôle des technosciences dans les utopies posthumaines ». Colloque international des « techniques du faire croire » organisé par Charlotte Bigg, Stefania Capone, Nathalie Luca et Nadine Wanono. MAF-CNRS-EPHE-EHESS-AMU-IRD-ParisI. 27-29 mai 2015. 40 ans de l’EHESS. Paris

Mai 2013 : « Sacrés liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions ». Journée d’études doctorale du CEIFR-CARE-CRH organisée par Léo Botton, Cecilia Calheiros, Axelle Neyrinck et Alexandre Tchao. Paris

Décembre 2012 : « L’eschatologie au service de la contre-culture politique : prédictions apocalyptiques et logiciel d’anticipation. Le cas du projet WebBot ». Journée d’études « Penser les fins du monde » organisée par le GSRL. Paris

Novembre 2012 : « Quand la machine (pré)voit la fin du monde : Prophétisme cybernétique et Apocalypse ». Journée d’études Présages, prophéties et fin du monde de l’Antiquité au XXIème siècle. La Roche-Guyon.

Juin 2012 : « Le projet WebBot : Entre informatique, économie et eschatologie. Étude d’une rhétorique à l’orée de la raison et de l’émotion ». Journées d’études autour des figures de la persuasion. Labex Hastec EHESS-ESCP Europe. Paris

Février 2012: « Faire ou ne pas faire une thèse ? Parcours professionnels après un master en sociologie ». Journée d’études organisée par Benoît Hachet. EHESS. Paris.

Communications en séminaire

Mai 2017 : « Le transhumanisme ou comment l’attente d’une humanité augmentée façonne l’action. Approche socio-anthropologique des recompositions du croire contemporain ». Costech (Université technique de Compiègne).

Février 2017 : « Comment enquêter sur un objet en construction ? Techniques de recueil de données et identification des enjeux épistémologiques dans l’étude des transhumanismes »Séminaire des doctorants du CeSor.

Mai 2012 : « Le projet WebBot: prophétisme cybernétique et personnification de la Machine ». Atelier des doctorants du CEIFR (EHESS Paris).

Mars 2012 : « Le projet WebBot : informatique, divination et fin du monde. L’herméneutique procédurale au service des attentes eschatologiques ». EHESS Paris. Séminaire « Religion et politique : attentes eschatologiques dans le monde contemporain. Figures et scénarios de l’eschatologie », organisé par Emma Aubin-Boltanski, (Chargée de recherche CNRS-CeSor) et Claudine Gauthier, (Professeur des université-Bordeaux II)

Février 2012 : « Anticipation boursière et fin du monde. Le cas d’un logiciel prédictif nommé projet WebBot ». EHESS Paris. Séminaire « Sociologie des prédictions et des prévisions », organisé par Thomas Angeletti (doctorant, GSPM), Arnaud Esquerre (postdoctorant, GSPM) et Jeanne Lazarus (chargée de recherche, CNRS-Sciences Po).

Publications scientifiques (articles, chapitres dans des ouvrages collectifs, ouvrages…)

Publications à comité de lecture

2017 : « L’idéalisation du corps féminin au sein du transhumanisme : subordination, hyper-sexualisation et humanisation de la technique » in Corps modifiés Strathèse 6/2017.

http://strathese.unistra.fr/strathese/index.php?id=1191

Actes du colloque « Corps meurtris, beaux, subversifs » organisé par Eva Carpigo, Valentine Gourinat, Najoua Kefi et Barbara Nascimento-Duarte. Université de Strasbourg 28-30 avril 2016.

2015 : « Cyberespace et attentes eschatologiques : comment les technosciences participent – elles à la croyance en une humanité spirituellement connectée ? », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 15 | 2015, mis en ligne le 25 novembre 2015.

2014 : « Cyberspace and Eschatological Expectations : On How Techno-Sciences Bolster the Belief in a Spiritually Connected Humanity » in Online Heidelberg Journal for Religions on the Internet, Volume 6 (2014), pp3-24.

2012 : « La fabrique d’une prophétie eschatologique par la cybernétique : le cas du Projet WebBot », Prédictions apocalyptiques et prévisions économiques, Raisons politiques, 2012/4 (n° 48), pp 51-63.

Chapitre d’ouvrages collectifs

Pernot, F. et Vial E., (Dir), 2014, « Quand la Machine (pré)voit le futur : prophétisme cybernétique et apocalypse » in « Présages, prophéties et fins du monde, de l’Antiquité au XXIe siècle », Éditions de l’Amandier, pp 235-280.

Presse

« Millénarisme, prophète et cybernétique », Monde des religions, édition électronique article co-écrit avec Romain Vilaud, 11 septembre 2012.

http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/millenarisme-prophete-et-cybernetique-11-09-2012-2724_118.php

Activités scientifiques (Organisation des tables rondes, séminaires, journées d’études, colloques internationaux, participation à des programmes de recherches collectifs, enseignement)

Organisation de tables rondes et journées d’études

3 juin 2014 : Co-organisatrice de la seconde édition de la journée d’études doctorale du CEIFR-CARE-CRH « Sacrés liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions ». Organisée par Léo Botton, Cecilia Calheiros et Alexandre Tchao.

21 mai 2013 : Co-organisatrice de la journée d’études doctorale du CEIFR-CARE-CRH « Sacrés liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions ». Organisée par Léo Botton, Cecilia Calheiros, Axelle Neyrinck et Alexandre Tchao.

Participation à des programmes de recherche collectifs  

2012-2015 : Participation au Laboratoire d’excellence Hastec EHESS-ESCP Europe. Sous la coordination de Nathalie Luca. Les techniques du (faire) croire. « La persuasion et ses figures : Comment la persuasion se fabrique, circule et se reçoit, dans ses modalités ordinaires ou extraordinaires ? ».

Activités doctorales

2013/2014 : Co-animatrice de l’atelier interdisciplinaire des doctorants du CEIFR et du CARE-CRH. « Sacrés liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions ». EHESS-Paris.

2012/2013 : Co-animatrice de l’atelier des doctorants du CEIFR : « Sacrés liens ! Étudier les liens en sciences sociales des religions ». EHESS-Paris.

Science populaire

Table ronde/débat : « Transhumanisme, posthumanisme, progressions technologiques : quelles priorités pour les citoyens français, européens et du monde ? ».

Forum des sciences et techniques : Les robots débarquent (encore). Du 10 au 26 mars. Gonfreville L’Orcher.

Activité d’enseignement

2017-2018 :

Chargée de cours. Université de Paris Dauphine. Master économie et gestion des établissements de santé.

Méthodologie de la recherche (CM). M1 (26h)

Chargée de cours. Université de Rouen. Cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles (CUPGE)

            – Démarche sociologique et questions contemporaines : la démarche d’enquête en sociologie TD (18h). (2 groupes)

2016/2017 :

Jury de mémoire de master économie et gestion des établissements de santé. Université de Paris Dauphine.

  • 6 mémoires

 Jury de mémoire à l’IFCS de la Pitié-Salpêtrière en collaboration avec l’Université de Paris Dauphine. Formation continue.

  • 9 mémoires.

Chargée de cours. Université de Paris Dauphine. Master économie et gestion des établissements de santé.

  • Méthodologie de la recherche (CM). M1 (26h)

Chargée de cours. Université de Rouen. UFR de sociologie.           

– Sociologues de l’entre-deux guerres. L2 (18h) 2 groupes.

– Démographie (TD). L1 (6h).

– Questions contemporaines en sociologie (CM). L1 (24h)

            Chargée de cours. Université de Rouen. Cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles (CUPGE)

            – Sociologie générale – Questions contemporaines (18h) 

2015/2016 :

            Chargée de cours. Université de Rouen. UFR de sociologie.           

– Sociologues de l’entre-deux guerres. L2 (18h) 2 groupes.

-Grandes enquêtes (dont sociologie des religions et sociologie du corps) L1 (12h) 2 groupes.

– Démographie (CM). L1 (18h).

            Chargée de cours. Université de Rouen. Cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles (CUPGE)

            – Sociologie générale – Questions contemporaines (18h).

2014/2015 :

Attachée temporaire d’enseignement et de recherche. Université Paris-Est Créteil. UFR sciences de l’éducation sciences sociales.

– Anthropologie de la santé et de la maladie. L2 (18h) 1 groupe.

– Techniques de recueil de données (18h) 1 groupe.

– Sociologie de la déviance et des pratiques à risques. L2 (18h) 2 groupes.

– Trajectoires scolaires et professionnelles sexuées. L3 (18h) 1 groupe.

2013/2014 :

Attachée temporaire d’enseignement et de recherche. Université Paris-Est Créteil. UFR sciences de l’éducation sciences sociales.

– Anthropologie de la santé et de la maladie. L2 (18h) 2 groupes.

– Sociologie de la déviance et des pratiques à risques. L2 (18h) 3 groupe

2012/2013 :

Chargée de cours. Université Paris-Est Créteil. UFR sciences de l’éducation sciences sociales.

– Anthropologie de la santé et de la maladie. L2 (18h) 3 groupes.

            – Sociologie de la déviance et des pratiques à risques. L2 (18h) 2 groupes.

– Psychologie sociale. L1 (18h) 2 groupes.

Chargée de cours. Université de Rouen. UFR de sociologie.

– Modes de vie et reproduction sociale. (sociologie de la bourgeoisie) CM. L1

 

 

 

 

Share This: