Currently browsing category

Focus

(http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)

Le CéSor dans le GIS Religions-Pratiques, Textes, Pouvoirs

Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS), Religions-Pratiques, Textes, Pouvoirs a été créé à l’initiative du CNRS en 2015, en forme de réponse à la vague d’attentats qui avait secoué la France cette année-là, et avec pour objectif de mobiliser les forces vives de la recherche dans le domaine des sciences sociales du religieux. L’urgence de devoir penser la crise de 2015, entre radicalisation de l’islam et islamisation de la radicalité, n’était en réalité que l’occasion, tragique, d’une prise de conscience beaucoup plus générale d’une situation inédite en France et en Europe : le paradoxe d’un espace social largement vide de religion et d’un espace religieux extraordinairement multiple, visible, antagonique. Le GIS est présidé depuis 2015 par Philippe Martin, professeur d’histoire du christianisme à l’Université de Lyon 2, qui sera rejoint en mai 2020 par Pierre Antoine Fabre, lui aussi spécialiste du christianisme.

Une formation filmique au CéSor

Depuis quelques années, plusieurs chercheuses du CéSor s’intéressent à la création de films documentaires, cherchant de nouveaux outils capables d’apporter une dimension …

Retour sur des enquêtes à Beyrouth

Anthropologue et arabisante, Emma Aubin-Boltanski a enquêté de 2010 à 2016 sur un réseau de femmes mystiques chrétiennes au Liban et en Syrie. Ce travail a, entre d’autres résultats, abouti à la publication d’un livre Le corps de la Passion. Expériences religieuses et politiques d’une mystique au Liban (Éd. de l’EHESS, 2018). À partir de 2016, elle s’est engagée dans un nouveau programme de recherche personnel intitulé « Femmes et contre-conduites religieuses et politiques au Proche-Orient (Liban-Syrie) » pour le développement duquel elle a demandé à être affectée à l’Institut Français du Proche-Orient de Beyrouth pendant deux ans (2017-2019). Au cours de ce séjour, elle s’est focalisée sur les formes d’engagement politique, religieux, économique et sociale des femmes syriennes depuis 2011.